APPELEZ-NOUS :
+ 352 20 20 24 08
COUT D'UN APPEL LOCAL

Pour reprendre une entreprise, il faut avoir une vision

Reprendre une entreprise nécessite un véritable esprit entrepreneurial, c’est-à-dire la capacité d’anticiper le marché et les besoins des clients.

Pour reprendre une entreprise, il faut avoir une vision. Avec le temps et l’expérience, les multi-entrepreneurs développent un œil, un regard sur la société. Porteur de valeurs et raconteur d’histoires, il nous inspire des principes à toujours garder en tête quand on souhaite se lancer dans l’aventure de la reprise d’entreprise.

Reprendre une entreprise, des problématiques identiques à la création

On pense souvent à tort qu’un repreneur manque d’imagination. Qu’il n’a pas le côté créatif, visionnaire, audacieux de celui qui monte une start-up. Pourtant, reprendre une entreprise demande autant de souplesse et de capacité d’adaptation. En d’autres termes, si l’approche est différente, les problématiques sont les mêmes. Il faut être capable de concrétiser une idée, de mettre un œuvre un projet. Il faut se positionner sur un marché de plus en plus concurrentiel. Il faut fédérer et gérer une équipe, des forces de travail. Sans oublier de mener le combat de la recherche de financements.

Il ne s’agit pas seulement de poursuivre sans stratégie ce qui a été fait depuis des décennies. Aujourd’hui, aucune structure, petite ou grande ne peut se permettre de fonctionner de cette façon. Reprendre une entreprise, c’est analyser et mettre en doute un concept, rechercher de nouveaux potentiels, dénicher d’autres ressources, réinventer des valeurs.

Reprendre une entreprise : les étapes qui mènent au succès

Pour mener à bien ce projet entrepreneurial à part entière, il convient de respecter un ensemble de démarches spécifiques :

  1. La réflexion : il faut absolument questionner vos motivations. Pourquoi préférez-vous reprendre une entreprise plutôt qu’une création ? Il faut aussi se poser des questions sur votre expérience, votre capacité d’investissement, votre formation, vos compétences, etc.
  2. Le ciblage : en fonction de vos réponses, le ciblage de tel ou tel secteur deviendra plus évident. Cherchez ensuite des entreprises candidates au rachat.
  3. L’évaluation : vous avez trouvé une entreprise en vente. C’est le moment de développer vos talents. Avez-vous une « vision » pour cette société ? Il convient de prendre une décision mesurée, basée sur des critères tangibles et objectifs. L’analyse des forces et faibles de la structure est l’occasion de faire preuve de créativité, que ce soit pour revoir un aspect lié à l’activité, la gestion des ressources humaines, l’outil de production…
  4. La négociation : pour appuyer vos arguments, ne manquez pas de préparer un business plan et un plan de financement sérieux. Ils détermineront le juste prix de l’entreprise.
  5. Le rachat puis l’après cession : il existe une période de transition, pendant laquelle le cédant s’engage (à condition que cela soit négocier dans le contrat de cession) à régler certains dossiers en cours et à participer à la transmission du savoir.

Découvrez les services d’Actoria Luxembourg qui vous accompagne dans toutes les étapes de la reprise d’une entreprise. Contactez-nous !

Share Button
Similar posts

Aucun commentaire jusqu'à présent.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Actoria Luxembourg est une société au Luxembourg qui intervient dans le conseil et l'accompagnement en cession de PME (société, entreprises, pme, pmi...) luxembouregoises, les transmissions d'entreprises au Grand Duché, les fusions acquisitions . Si vous vous posez la question "comment céder une PME au Luxembourg et trouver un repreneur ou investisseur" alors contactez Actoria Luxembourg.

succession d'entreprises en suisse; vente d'entreprise en France; vente de PME en Belgique; cession entreprise au Maroc;vendre une entreprise au Canada